Premières conférences

Tout au long de l'année, de nombreuses conférences seront données, dans le cadre du 7ème centenaire de la création du diocèse de Saint-Flour. 

 

LE TERRITOIRE À LA SUITE DE LA CRÉATION DU DIOCÈSE

par Jean-Baptiste Meyroneinc, historien et géographe

Se pencher sur l’Histoire de notre diocèse et en 2017 sur le 7ème centenaire de sa création, c’est remonter au début du christianisme. L’organisation en diocèses de l’Eglise Catholique remonte en effet à l’empire romain. Les évolutions économiques et sociales de notre pays ont abouti assez tardivement à la création du diocèse de Saint-Flour, puis à  de nombreuses évolutions notamment d’importantes variations dans ses limites. La stabilité contemporaine laisse-t-elle une place à certaines singularités par rapport aux autres diocèses voisins ou plus lointains ? Quels échos cette forme d’organisation a-t-elle dans nos sociétés d’aujourd’hui  et de demain ?

 

FRÉDÉRIC DE MARGUERYE (1837-1851) : UN ÉVÊQUE BÂTISSEUR

par Pierre Moulier, professeur de philosophie et directeur de la revue Patrimoine en Haute-Auvergne

Dans la première moitié du XIXe siècle, la France découvre le Moyen Âge et se prend de passion pour son patrimoine religieux, inventant un vocabulaire archéologique et une doctrine de restauration. Un homme, dans le Cantal, symbolise cet enthousiasme pour l’archéologie religieuse juste naissante : Frédéric de Marguerye, jeune évêque de Saint-Flour, qui pendant quatorze ans va parcourir le département d’église en église, délivrant conseils architecturaux et consignes d’aménagement. Avec lui, ce sont non seulement les monuments, mais aussi les villages qui ont changé de physionomie.

Mots-clés associés :