Edito Monseigneur Bruno GRUA

Vous êtes la nation sainte, ce peuple que Dieu s’est acquis

 

Le mot « Église » signifie « assemblée convoquée ». Elle s’exprime donc d’une manière particulièrement éloquente lorsqu’elle se rassemble. Lorsqu’il s’agit de l’Église diocésaine « en laquelle est vraiment présente et agissante l’Église du Christ », selon l’expression du Concile Vatican II, elle se rassemble en sa cathédrale, peuple de Dieu avec son évêque et son presbyterium. La mort du Christ avait dispersé les disciples et chacun repartait chez lui ruminant sa peine, les yeux empêchés de le reconnaitre (Lc 24,16). Sa résurrection les rassemble et ils le reconnaissent à la fraction du pain. Depuis ce jour de Pâques l’Église, dans son rassemblement même, témoigne aux yeux du monde du Christ Ressuscité. Elle le fait, dimanche après dimanche. Elle le fait aussi dans les grands moments qui marquent son histoire, histoire de sa réponse séculaire à la convocation du Christ Ressuscité.

L’invitation que je vous adresse à venir célébrer le 7° centenaire de notre Église diocésaine n’est donc pas de l’ordre d’une mondanité anecdotique mais bien un appel à poser ensemble cet acte de foi public en Jésus Ressuscité qui, par son Esprit Vivant, conduit chez nous son Église pour qu’elle soit signe d’amour et d’espérance pour tous. Que chaque baptisé reçoive donc cette invitation comme un appel à une prise de conscience de sa responsabilité. Par votre simple présence, par votre communion concrète avec vos frères et sœurs baptisés, chacun de vous s’inscrit comme membre de cette « nation sainte, de ce peuple destiné au salut pour annoncer les merveilles de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière » (1 Pet. 2,9). Ne comptons pas sur les autres pour exercer à notre place notre responsabilité de baptisé, ni le 3 juin ni à l’avenir. C’est à un choix éminemment personnel que nous sommes invités. Merci de recevoir cette invitation, de répondre à cet appel. Faisons Église ensemble ! Manifestons-le aux yeux du monde pour qu’il sache que le Christ est ressuscité et que son Esprit est bien à l’œuvre.

 

+ Bruno Grua