Le baptême

Le Baptême est le fondement de toute la vie chrétienne : le porche de la vie dans l’Esprit et la porte qui ouvre l’accès aux autres sacrements. Nous devenons membres du Christ et nous sommes incorporés à l’Église et faits participants à Sa mission.


Pour toutes démarches relatives à un baptême, merci de contacter le prêtre de votre paroisse.

 

On l’appelle « Baptême » selon le rite central par lequel il est réalisé : baptiser signifie « plonger ». Cette plongée dans l’eau symbolise l’ensevelissement du catéchumène dans la mort du Christ d’où il sort, par la résurrection avec Lui, comme « nouvelle créature ».

Après Sa résurrection, Jésus, fait Christ et Seigneur, donne cette mission aux apôtres :

Allez donc, de toutes les nations faites des disciples, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit leur apprenant à observer tout ce que je vous ai prescrit.  
(Matthieu XXVIII, TOB)

Dès le jour de la Pentecôte, l’Église a célébré et administré le Baptême. Devenir chrétien, cela se réalise, déjà du temps des apôtres, par un cheminement et une initiation à plusieurs étapes. Ce chemin devra toujours comporter quelques éléments essentiels : l’annonce de la Parole, l’accueil de l’Évangile entraînant une conversion, la profession de foi, le Baptême, l’effusion de l’Esprit Saint, l’accès à la communion eucharistique.

Depuis les origines de l’Église, le Baptême des adultes est la situation la plus courante là où l’annonce de l’Évangile est encore récente. Le catéchuménat, ou formation des catéchumènes, tient alors une place importante : Initiation à la foi et à la vie chrétienne, il doit disposer, en réponse à l’initiative divine et en union avec une communauté ecclésiale, à l’accueil du don de Dieu dans le Baptême, la Confirmation et l’Eucharistie. Il s’agit d’une formation à la vie chrétienne intégrale.

La pratique de baptiser les petits enfants est une tradition immémoriale de l’Église. Elle est attestée explicitement depuis le deuxième siècle. Il est cependant bien possible que, dès le début de la prédication apostolique, on ait aussi baptisé les enfants. Là où le Baptême des enfants est devenu largement la forme habituelle de la célébration de ce sacrement, celle-ci est devenue un acte unique qui intègre de façon très abrégée les étapes préalables à l’initiation chrétienne. De par sa nature même, le Baptême des enfants exige un catéchuménat post baptismal. C’est le lieu propre du catéchisme.